Test Scott Supertrac Ultra RC


supertrac ultra rc 1Présentation by Scott :

"Conçues pour les ultras, les longues séances d'entraînement et toutes les activités possibles en montagne. La semelles à traction tout-terrain des chaussures SCOTT Supertrac Ultra RC ont été créées pour augmenter la traction vers l'avant et la traction de freinage sur une multitude de terrains montagneux. Le tissu suisse schoeller-dynamic offre un niveau élevé de confort et de durabilité, deux caractéristiques essentielles en ultra trail."


Spécifications :

Drop : 8 mm (21/29)

Poids : 340g

Technologies :

Technologie All Terrain Traction : avec un semelle intégrale en gomme adhérente

AeroFoam + : permet d'obtenir de l'amortie mais aussi de la stabilité. Il est durable et dynamique.

eRide : la semelle intermédiaire permet une position stable qui va favoriser la vitesse et l'efficacité de course et ainsi réduire les impacts sur le talon

Tige Schoeller-dynamic : monopièce

Lacet Engineered

Semelle interne de course

Protection en polyuréthane Kurim

Renfort sur les orteils

Languette performante

 

Profil du testeur : 

Homme

Poids : 72 kg

Foulée : neutre 

J'avais adoré sa petite soeur la Scott Supertrac RC conçue envoyer sur des distances plus courtes, voyons si Scott a réussi sa copie pour les distances ultra.

Vue d'ensemble :

La Scott Supertrac Ultra Rc est la baroudeuse de la gamme Scott. On voit très bien qu'elle est destinée aux ultras distances avec son drop conséquent de 8 mm, sa grosse semelle épaisse, ses renforts et son pare-pierre.
Comme pour les autres modèles Scott que j'ai eu l'occasion d'avoir dans les mains, l'impression de qualité, voir de haute qualité est au rendez-vous.

supertrac ultra rc 2supertrac ultra rc 3

 

Le mesh de cette Scott est très beau visuellement, il est très bien confectionné. Ayant fait 300 kms de techniques dans les montagnes corses au moment au j'écris ce test, je peux également vous dire qu'il est très résistant. Aucune faiblesse n'est apparue.

Les renforts sont positionnés tout le tour de la chaussure et assure une très bonne protection du pied. Le pare-pierre est conséquent et protège bien et vous sauvera la mise à coup sûr lors de vos manque de lucidité.
La respirabilité de la chaussure n'est pas exceptionnelle, ici la solidité à été privilégiée mais malgré les fortes chaleurs je n'ai jamais eu les pieds en surchauffe.
Cette Scott n'aime pas l'eau, elle évacue très mal l'eau et donne l'impression de ne jamais séchée. Ce qui peut poser de très gros soucis aux pieds lors d'un ultra.

Le système de laçage est très bon, on arrive à bien doser le serrage. Aucune tension dû au serrage n'est à déplorer. Il faudra juste veiller à bien positionner son pied à l'arrière de la chaussure avant de la lacer car une fois lacée plus rien ne bouge et ceci pour de nombreuses heures ... Les lacets quand à eux sont un peu trop longs à mon gout.

La languette est fine et entièrement renforcée, au premier abord on a peur de trop ressentir la pression des lacets, mais il n'en est rien. Sa faible épaisseur joue surement un rôle dans le bon maintien du pied. 

Au pied :

Comme pour les Supertrac RC lors de l'essayage la chaussure est très rigide. Cette sensation de raideur s'estompera après quelques kilomètres. La chaussure offre un très bon maintient de l'ensemble du pied. Une fois lacée rien ne bougera et la chaussure ne fera qu'un avec le pied. Bien que la chaussure soit à ma pointure je touche le dessus du pare-pierre et celà est franchement désagréable, j'ai réglé ce problème en positionnant mon talon le plus près possible de l'arrière de la chaussure avant de faire les lacets.

Sur les chemins :

Lors des premières foulées, la raideur de l'ensemble est déconcertante, heureusement qu'elles vont se casser avec les kilomètres.

Sur le plat, une fois rodées, on se rend vite compte que ces chaussures sont faites pour les longues et très longues distances. Comme on peut si attendre pour des chaussures destinées aux ultras, elles manquent de dynamisme à cause de leur poids. L'amortie est également un peu ferme à mon gout. En revanche, elles protègent vraiment bien des cailloux dans les sentiers techniques et gomment parfaitement les défauts des chemins.

En montée, la traction est bonne sur toutes les surfaces sauf sur les rochers lisses. La semelle étant très ferme pour ne pas s'user prématurément l'adhérence est vraiment à revoir sur ce type de surface.

Pour les descentes, il faudra envoyer les talons pour les descentes raides pour espérer obtenir du grip. Si par malheur vous toucher une flaque d'eau, oublier l'adhérence sur les prochaines foulées le temps que la semelle sèche. N'espérez pas posez votre pied sur un rocher lisse avec la semelle mouillée ça sera la glisse assurée. Je n'ose même pas imaginé l'adhérence en terrain technique sous la pluie, ça doit juste être catastrophique.


Conclusion :

Pour moi ces Scott Ultras RC peuvent être de bonnes chaussures pour l'ultra mais surement pas sur les chemins techniques et en condition d'humidité du fait de leur adhérence précaires sur les rochers lisses et de leur manque d'efficacité pour évacuer l'eau.
Pour ces raisons je ne les choisirai pas pour un Ultra, dommage car elles sont de bonne qualité et robustes.




J'ai aimé : 

J'ai moins aimé :

 Le confort général

 L'adhérence sur les rochers lisses

La qualité de l'ensemble

L'évacuation de l'eau

Le ressenti du terrain 

Les lacets trop loins et de mauvaises qualité

La robustesse 

 

La protection