Les meilleures saisons pour se rendre en Mongolie

par
0 commentaire

Forte de ses immenses steppes, de sa culture nomade persistante et de ses paysages attrayants, la Mongolie apparaît de plus en plus comme une destination de choix pour les aventuriers internationaux. Toutefois, avant d’entreprendre un voyage vers cette destination enchanteresse, les voyageurs potentiels doivent impérativement se familiariser avec les périodes optimales de voyage. Les caractéristiques climatiques de la Mongolie diffèrent autant que ses paysages, et le choix de la bonne période pour votre séjour peut considérablement améliorer votre expérience globale.

L’automne

Un voyage en Mongolie à l’automne est une occasion de découvrir les magnifiques paysages du pays sous un jour différent. La transition des saisons apporte une palette de couleurs aux vastes steppes, collines et forêts de la nature mongole, ce qui en fait une période photogénique pour les amateurs de nature et les photographes. En général, l’automne commence généralement en septembre et se poursuit jusqu’en novembre. Au début de l’automne, le temps peut être faussement chaud, mais se refroidit rapidement au fil des semaines. En octobre, la fraîcheur de l’air est plus marquée et les premières chutes de neige sont souvent enregistrées, en particulier dans les régions septentrionales et à haute altitude.

Pour s’adapter aux variations de température, les voyageurs doivent prévoir des vêtements qui se superposent les uns aux autres. Des vestes chaudes, des gants et des bottes solides sont essentiels pour assurer le confort lors des explorations en plein air. Malgré la nécessité de se préparer aux températures plus fraîches, l’automne est une période merveilleuse pour explorer la culture nomade unique de la Mongolie. La haute saison touristique de l’été touchant à sa fin, les visiteurs peuvent souvent profiter d’expériences plus tranquilles sur les sites populaires et peut-être assister à des événements traditionnels tels que le rassemblement et le tri du bétail, qui est une activité automnale courante.

L’hiver

En Mongolie, l’hiver est une expérience contrastée. À Oulan-Bator, la capitale, la saison froide est marquée par l’intensité de la pollution par les fumées, qui peut être dangereuse pour la santé. Par conséquent, les visiteurs doivent généralement rester à l’écart de la ville pendant cette période. Néanmoins, les étendues rurales de la Mongolie offrent un tableau époustouflant en hiver. Couverts de neige, les paysages s’étendent sous un ciel bleu vif, offrant un cadre idyllique à ceux qui peuvent supporter le froid intense. Les températures dans les régions concernées peuvent chuter brusquement, atteignant parfois -40 degrés Celsius.

Oulan-Bator a la particularité d’être la capitale la plus froide du monde, et des vêtements d’hiver adéquats sont donc indispensables. Les visiteurs doivent s’équiper de vêtements épais et isolants, notamment de manteaux conçus pour les températures glaciales, de bottes isolantes, de pantalons épais, de pulls et de gants, pour garantir une situation confortable. Les festivités culturelles offrent une occasion de s’engager dans la saison. Le festival des glaces au lac Khuvsgul et le début de Tsagaan Sar, la célébration du nouvel an lunaire mongol en février, offrent aux visiteurs un accès aux traditions de la nation avec pour toile de fond ses paysages hivernaux.

Le printemps

En Mongolie, le printemps est synonyme de changement et de préparation aux mois d’été plus chauds. Avec l’arrivée du printemps, de mars à juin, le pays connaît une période de transition marquée par l’inconstance météorologique. La neige peut tomber jusqu’en avril ou mai, cédant la place à de soudaines périodes de chaleur semblables aux conditions estivales, propices aux tenues décontractées telles que les shorts et les tee-shirts. Pendant la saison printanière, les pluies peuvent également être fréquentes, et justifient donc le port de vêtements imperméables.

Pour les voyageurs qui se rendent en Mongolie au printemps, une approche multicouche de la préparation des bagages est particulièrement prudente. En effet, une garde-robe polyvalente qui comprend des articles chauds tels qu’une veste, des chemises à manches longues et des jeans permettra aux visiteurs de faire face aux conditions changeantes de la saison. Malgré l’absence de températures extrêmes, les risques de journées fraîches ou pluvieuses nécessitent le choix de vêtements appropriés pour assurer le confort tout au long de la saison.

L’été

La Mongolie connaît son été de juin à août, et cette saison est largement reconnue comme la meilleure période pour les touristes qui souhaitent explorer le pays. Toutefois, cette période est marquée par une hausse des prix des vols et de l’hébergement, en raison de l’augmentation de la demande. L’un des points forts de la visite de la Mongolie en été est le festival du Naadam. En général, cet événement traditionnel se déroule du début du mois de juillet à la fin du mois d’août. Le calendrier de la célébration peut légèrement être différent, avec certaines provinces ou certains villages qui choisissent de commencer les festivités plus tôt ou de les prolonger au-delà des dates nationales établies.

Le dynamisme et l’accessibilité du festival du Naadam offrent aux visiteurs internationaux la possibilité de participer activement aux compétitions locales organisées dans les différents villages. Lors de la période estivale, les visiteurs doivent être attentifs à la grande amplitude thermique du climat mongol. Malgré une saison généralement chaude, les températures peuvent grimper jusqu’à 28 degrés Celsius ou chuter de manière imprévisible jusqu’à un niveau proche du point de congélation. En conséquence, la préparation d’un assortiment de vêtements adaptés à des conditions climatiques fraîches ou chaudes est conseillée.

Tu pourrais aussi aimer